Après 32 ans, une mère retrouve enfin son fils kidnappé à l'âge de 2 ans seulement !

Dans cette histoire qui date du mois de mai 2020, Mao, un homme de 34 ans originaire de Chine, a récemment retrouvé sa famille après une séparation de 32 ans due à son enlèvement alors qu'il était encore enfant.



Pour la Fête des mères, le 10 mai dernier, Li Jingzhi a reçu le plus beau cadeau qu’elle pouvait espérer. Cette Chinoise a retrouvé son fils, qui avait été enlevé il y a 32 ans dans la province du Shaanxi.


Le 17 octobre 1988, Mao Zhenjing ramène de la crèche Mao Yin, son fils de 2 ans. L’enfant avait eu soif et avait demandé de l’eau, le père décide alors de s’arrêter en chemin à un hôtel pour en demander. Le père lâche des yeux l’enfant une fraction de seconde, le petit garçon disparaît.


Les retrouvailles entre la mère et son fils ont été très émouvantes. (Photo : STR / AFP)

Personne ne savait où il était. Les jours passèrent et les recherches était infructueuses. Li Jingzhi, sa mère, avait distribuée plus de 100 000 avis de recherche dans plus de dix provinces autour de la leur, sans succès. Des affiches était placardées de partout. Un jour, une piste avait surgit de nulle part, les parents pensaient avoir retrouvé l’enfant,mais c'était un faux espoir ! Il s’agissait d’une mauvaise piste.


Les années passèrent et les deux parents n'avaient toujours pas de nouvelles de leur fils. En 2007, sa mère décide de devenir bénévole pour une association qui, sous le nom « Bébé revient à la maison », a pour but de retrouver les enfants disparus dans le pays.


La Chine connaît de nombreux enlèvements d’enfants depuis des années. Si aucun chiffre n’est officiel, le site l’association recense près de 15 000 messages de parents à la recherche de leur fils, plus de 7 000 à la recherche de leur fille. Selon le quotidien britannique BBC, en 2015, on estimait que 20 000 enfants étaient kidnappés chaque année en Chine.


Avec l’association, Li Jingzhi a pu retrouvé 29 enfants qui avaient disparu, sans réussir à retrouver le sien. Elle décide de continuer. Toujours sans succès.




Le 10 mai dernier, la nouvelle tombe enfin. La police a retrouvé son enfant, 32 ans après sa disparition. « C’est le plus beau cadeau que j’ai jamais reçu », a déclaré Li Jingzhi aux médias locaux.


En avril dernier, les autorités ont reçu une information concernant un homme de la province du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, à plus de 1 000 km du lieu de la disparition de Mao Yin. Cet homme avait adopté un bébé, de nombreuses années auparavant.

Les autorités ont ainsi retrouvé la trace de l’enfant qu’il avait adopté, désormais adulte, et l’ont soumis à des tests ADN. Ces derniers ont révélé qu’il s’agissait bien de Mao Yin, le fils de Li Jingzhi et Mao Zhenjing, qui avait disparu 32 ans plus tôt.


Mao Yin, renommé Gu Ningning, dirige aujourd’hui une entreprise de décoration d’intérieur. Aux médias, le trentenaire a répondu qu’il ne savait pas vraiment quoi envisager pour l’avenir, mais qu’il comptait en tout cas passer du temps avec ses parents retrouvés.


En remontant à la source, les policiers ont pu découvrir que l’enfant avait été vendu à l’époque pour 6 000 yuans (environ 760 €). L’enquête est toujours en cours pour savoir par qui le petit garçon avait été enlevé.


De nombreuses questions restent sans réponse concernant la situation. La plus importante est de savoir si quelqu'un va payer pour le crime de kidnapping. Malheureusement, la situation n'est pas unique à Mao et à sa famille.


Quel est votre point de vue sur cette histoire? Croyez-vous qu'elle est celle que les gens du monde entier ont besoin d'entendre? N'hésitez surtout pas à partagez cela avec vos amis !

Picskill

  • Instagram
  • Facebook

© 2020 Picskill.tout droit réservé

  • Twitter
  • Instagram