Ce garçon de 14 ans gagne 15 000 euros par mois pour... jouer à Fortnite !

Adepte de Fortnite, ou non, le parcours hors du commun de cet ado de 14 ans donne furieusement envie de s'y mettre !

© Fournis par Oh My Mag

Griffin Spikoski est ce qu'on appelle un "pro gameur". "Jouer" aux jeux vidéo apparaît comme une affaire sérieuse. Pas question d'entrer dans l'arène de Fortnite pour y faire de la figuration !


Le jeune homme a d'ailleurs fait de ce jeu vidéo (très populaire !) sa spécialité. Il joue comme un vainqueur et s'entraîne comme un athlète. À ce niveau-là on s'approche de la compétition sportive de haut vol. Ses parents, les premiers, le soutiennent dans sa démarche. À tel point que Griffin a été déscolarisé pour un système qui lui convenait mieux : les cours à domicile.

Un moyen d'échapper à la pression


© Fournis par Oh My Mag

Un documentaire diffusé sur YouTube retrace, déjà, son parcours. Son père, y explique : "Griffin est un enfant réservé qui n'aime pas être dans la lumière."Pourtant, quand l'adolescent s'empare de son clavier il devient "Sceptic", un alter ego sûr de lui, une entité virtuelle quasi invincible.


Sa popularité croit en même temps que son talent : rapidement. A tel point que ses parties, diffusées en direct, assoient sa popularité même auprès de ses camarades de classe. Ce qui crée une véritable pression sur le jeune garçon.

Dans le documentaire, son père explique à ce sujet que Griffin ne parvenait plus à gérer cette popularité sereinement. D'après eux, ses camarades attendaient qu'ils se comportent "IRL" (comprendre : "dans la vraie vie") comme son avatar de jeux vidéo.


Une passion lucrative


Griffin Spikoski a ainsi pu s'échapper de ce climat compliqué en suivant des cours à distance et en s'engageant de plus en plus vers la compétition. Son emploi du temps actuel lui permet de suivre une scolarité normale tout en pouvant s'entraîner et jouer sérieusement.



Le jeune homme, qui joue depuis l'âge de trois ans, aurait toujours rêvé d'en faire son métier. On parle bien de métier tant cette passion lui prend de l'énergie, du temps, et tant elle lui rapporte. Son activité a engrangé l'an dernier 200 000 dollars, d'après le Washington Post, soit environ 15 000 euros par mois. Une somme qu'il ne perçoit évidemment pas directement, comme un salaire.

Quoi qu'il en soit, le jeune e-sportif, qui s'entraîne plus de 18 heures par jour, a de beaux jours devant lui ! Plus de détails dans la vidéo.



Picskill

  • Instagram
  • Facebook

© 2020 Picskill.tout droit réservé

  • Twitter
  • Instagram