Des chiens errants gardent un bébé abandonné jusqu'à l'intervention des sauveteurs !

Quatre chiens errants sont devenus les protecteurs d’une petite fille abandonnée dans une benne à ordures. Mais ils ne savaient pas quoi faire d’elle. Les chiens sont restés assis autour d’elle, la surveillant et la protégeant du danger. Si les corbeaux s’approchaient de l’enfant, les quatre chiens les chassaient. Ils sont restés aux côtés du bébé jusqu’à ce que quelqu’un vienne à son secours.


Illustration – Shutterstock | OlgaKot17

Enfin, un samedi matin de 2016, Ulnas Chowdhury, enseignant à l’établissement Manbhum Victoria, marchait dans un bosquet près de chez lui, à Pathardi Para, quand il a entendu les pleurs du bébé. Ulnas était dans un raccourci vers son école, l’Établissement Manbhum Victoria, qu’il empruntait souvent, mais il ne se doutait pas de ce qui l’attendait ce jour-là.


Quand Ulnas s’approcha des buissons, il aperçut quatre chiens errants se rassemblant autour de quelque chose. En s’approchant, il jeta un coup d’œil à l’intérieur des buissons ; puis il vit quatre chiens protégeant une petite fille enveloppée dans un tissu rose pâle.


Voyant Ulnas, les chiens ont aboyé, remué la queue et se sont assis près du bébé. Le professeur a vu quatre chiens qui la gardaient, éloignant les corbeaux. Rapidement, il a donné l’alerte et est passé à l’action pour sauver le bébé.


Ulnas a rassemblé des gens du quartier. Sa voisine, Parveen Sen, a pris le bébé dans ses bras et lui a donné du lait. « Elle a arrêté de pleurer après ça », a dit Ulnas à TOI.


Pendant tout ce temps, les chiens très loyaux ont suivi les gens et le bébé jusqu’au domicile d’Ulnas, où l’enfant a été gardé avant d’être remis à la police. On dirait que ces chiens avaient un grand cœur ! Ils étaient vraiment les anges gardiens du bébé.


Les agents du poste de police de Purulia Sadar ont informé la ligne d’assistance téléphonique 24 heures sur 24 au sujet du nouveau-né, qui a ensuite été conduit à l’hôpital Deben Mahato Sadar. Le bébé, pesant 2,8 kilogrammes et âgé d’environ 7 à 10 jours, a ensuite été admis à l’unité spéciale des nouveau-nés de l’hôpital.


Heureusement, le bébé, qui a reçu le nom de Sania, parce qu’elle a été sauvée un samedi, allait bien. « Bien qu’elle ait des signes de jaunisse, il n’y a rien à craindre », a déclaré le Dr Shibshankar Mahato.


Sans ces quatre chiens loyaux, l’enfant ne serait pas en vie aujourd’hui. La petite fille s’est finalement trouvée un foyer dans un centre d’adoption à domicile géré par l’État à Bhatbandh. « Sans les chiens, nous aurions probablement perdu le bébé. Nous leur sommes tous reconnaissants », a dit Ulnas Chowdhury.


par Amit Singh Deo



Picskill

  • Instagram
  • Facebook

© 2020 Picskill.tout droit réservé

  • Twitter
  • Instagram