Des plages bondées en Floride malgré le coronavirus!

Malgré le fait que le nombre de cas confirmés de COVID-19 continue de grimper aux États-Unis, la ville de Jacksonville, en Floride, a décidé de rouvrir ses plages et ses parcs vendredi soir. 



La scène détonnait avec celles que l’on voit habituellement dans les pays les plus durement touchés par la pandémie. Pas de combinaison de protection, pas de cercueils alignés, mais plutôt des foules qui acclamaient les policiers alors que ces derniers retiraient les barrières qui bloquaient l’accès aux plages.  


Des gens ont été aperçus en train de nager, de faire du vélo, de surfer, de faire du jogging ou encore de pêcher. Il semble que la distanciation sociale soit le dernier des soucis de plusieurs Floridiens aperçus sur les plages.


Plusieurs d’entre eux ont d’ailleurs mentionné au réseau CNN que le fait de ne pas pouvoir aller à la plage était de la «torture». 


Quelques restrictions


Les dirigeants de Jacksonville ont toutefois annoncé que la réouverture des plages se faisait avec des restrictions. 


Les heures d’ouverture seront réduites, les chaises et les glacières ne seront pas permises et il sera interdit de se faire griller au soleil et d’étendre une serviette ou une couverture sur le sable pour s’y asseoir. 


Ces restrictions n’ont pas semblé déranger les Floridiens qui ont envahi les plages vendredi soir. 



Les États-Unis dénombrent le plus de cas confirmés de COVID-19 dans le monde avec plus de 710 000 personnes atteintes. Plus de 37 175 personnes sont décédées du nouveau coronavirus. 


Picskill

  • Instagram
  • Facebook

© 2020 Picskill.tout droit réservé

  • Twitter
  • Instagram