En Angleterre, le visage d'un prêtre du Moyen Age a été reconstitué près de 900 ans après sa mort

Source : Léia Santacroce

Le visage de ce prêtre a été reconstitué par un artiste britannique à partir de ses ossements. © Allen Archaeology Ltd / Hew Morrison Forensic Art 2020.

Le visage d'un prêtre du 12e ou du 13e siècle a été reconstitué en images de synthèse à partir de ses ossements, a annoncé fin mai la cathédrale de Lincoln, en Angleterre.


Il y a les médecins légistes, et les artistes légistes. Le Britannique Hew Morrison appartient à la deuxième catégorie. Le 22 mai dernier, il a dévoilé le portrait reconstitué d'un prêtre anglais du Moyen Age, réalisé à partir de clichés du crâne de l'ecclésiastique. Le résultat est bluffant, on dirait presque une photo. Faute de de tests ADN, la couleur des yeux et des cheveux a été choisie de manière arbitraire.


Le squelette de l'homme d'église à la mâchoire légèrement asymétrique avait été découvert à l'automne 2019 par la société privée Allen Archaeology Ltd, lors de travaux de rénovation de la cathédrale de Lincoln, en Angleterre. Les archéologues avaient alors mis au jour une sépulture sacerdotale médiévale "particulièrement rare", écrivent-ils dans un communiqué.



Des objets funéraires ont été retrouvés dans la tombe de ce prêtre anglais de Lincoln. Allen Archaeology Ltd.

"L'analyse du squelette a confirmé que le prêtre était un homme, qu'il mesurait environ 169 cm et qu'il est mort entre 35 et 45 ans, mais très probablement à la fin de la trentaine, poursuivent-ils. En ce qui concerne les objets funéraires qui lui sont associés – un calice et une patène en étain utilisés pendant la communion – ils semblent remonter au 12e ou au 13e siècle."


Cause du décès ? Inconnue. "La dégénérescence des disques du bas de la colonne vertébrale montre qu'il avait un certain niveau d'activité physique, notent les chercheurs. Ses restes laissent à penser qu'il était apparemment bien nourri et qu'il avait un mode de vie relativement sans risque."


Pour découvrir les autres objets exhumés lors de ces fouilles, il faudra patienter un peu. "Il est prévu d'en exposer certains dans le cadre du futur centre d'accueil des visiteurs de la cathédrale de Lincoln, actuellement en construction",peut-on lire sur le site de l'édifice. Lequel centre devrait être achevé dans le courant de l'année.


Source https://www.geo.fr


Picskill

  • Instagram
  • Facebook

© 2020 Picskill.tout droit réservé

  • Twitter
  • Instagram