Gingivite : comment soigner cette inflammation de la gencive ?

La gingivite est une maladie parodontale à prendre au sérieux : elle se caractérise par des gencives rouges, enflées et saignantes.


© iStock Gingivite


Qu’est-ce qu’une gingivite ?


Mini-leçon d'anatomie. Chez l'adulte, les 32 dents qui composent la dentition sont enchâssées dans les os de la mâchoire : l'os maxillaire en haut et la mandibule en bas. Les os de la mâchoire sont eux-même tapissés d'un " revêtement " (semblable à une " moquette ") qui entoure et protège les racines des dents : c'est la gencive.


On appelle " maladies parodontales " les pathologies qui peuvent atteindre la gencive : la gingivite correspond à une inflammation de la gencive. Lorsque la gingivite n'est pas soignée (ou insuffisamment), elle peut évoluer en parodontite : cette pathologie atteint la gencive mais aussi l'os qui se trouve en-dessous. La gingivite est une maladie parodontale réversible ; en revanche, la parodontite est plus grave puisque les tissus perdus (gencive et os) ne peuvent pas être récupérés.


Quels sont les symptômes de la gingivite ?


À savoir. Chez l'adulte comme chez l'enfant, une gencive saine est de couleur rose : elle n'est pas enflée, elle ne saigne pas (même lors du brossage des dents !) et elle a un aspect " peau d'orange " - c'est-à-dire : elle paraît un peu piquetée.


En cas de gingivite, l'aspect de la gencive change :


  • la gencive prend une couleur rouge, rouge foncé voire violacée ou bleutée,

  • la gencive devient œdémateuse : elle semble " gonflée ",

  • la gencive saigne : pendant le brossage des dents mais aussi spontanément – par exemple : durant les repas.



Attention ! " Contrairement à une carie (qui est souvent responsable d'une douleur aiguë), les maladies parodontales (gingivite et parodontite) ne provoquent pas de douleur intense : ce sont des pathologies qui évoluent en silence et qui peuvent même passer inaperçues " note le Dr. Jérémy Amzalag, dentiste et parodontiste.


Quelles sont les causes de la gingivite ?


" La " cause numéro 1 de la gingivite, c'est le tartre. " Tout au long de la journée, de la plaque dentaire (c'est-à-dire : un mélange de bactéries et de débris alimentaires) se dépose sur nos dents et notre gencive. Si cette plaque dentaire est insuffisamment éliminée (via le brossage des dents, notamment), elle va d'abord former un enduit blanchâtre puis se solidifier jusqu'à former du tartre " explique le Dr. Amzalag.


Impossible à éliminer à l'aide du brossage des dents (même rigoureux), le tartre se compose d'un agrégat calcifié de bactéries. Ces bactéries vont alors attaquer la gencive : en guise de réponse, le corps va déclencher une réaction inflammatoire (ou réaction de défense) – c'est la gingivite.


Plusieurs facteurs peuvent augmenter les risques de développer une maladie parodontale :


Une hygiène bucco-dentaire insuffisante : cela favorise la prolifération des bactéries et le développement du tartre.

La consommation de tabac : celle-ci réduit le mécanisme de défense de l'organisme face aux bactéries et peut masquer l'inflammation de la gencive – la gingivite peut donc évoluer de façon quasi-invisible !


Le stress : celui-ci conduit à serrer des dents, voire à grincer des dents (bruxisme) et cela fragilise la gencive.

Les médicaments : certains traitements médicamenteux (antidépresseurs, bêta-bloquants ou encore antiépileptiques) réduisent la production de salive et favorisent ainsi le développement du tartre.

Les maladies chroniques : ainsi, une personne diabétique aura davantage de risques de développer une maladie parodontale (gingivite ou parodontite).


Le facteur héréditaire : certaines familles ont malheureusement un risque accru de développer des maladies parodontales.


Et aussi. " Les gingivites sont plus fréquentes chez les femmes enceintes en raison des bouleversements hormonaux qui peuvent entraîner une inflammation de la gencive : on parle de gingivite gravidique. Cela peut survenir dès les premières semaines de grossesse " souligne le Dr. Amzalag.


Comment soigner la gingivite ?


Attention ! " Dès les premiers symptômes de la gingivite, il est essentiel de prendre rendez-vous chez le dentiste : celui-ci procédera à un détartrage (pour éliminer la cause principale de la gingivite) et fera éventuellement une radiographie de la mâchoire pour vérifier l'état de l'os – et confirmer qu'il ne s'agit pas d'une parodontite. "

À savoir. En l'absence de maladie parodontale, il reste nécessaire de se rendre chez son dentiste 1 ou 2 fois par an pour un détartrage.


À la maison, des mesures d'hygiène bucco-dentaire strictes s'imposent : un brossage des dents (au moins) 2 fois par jour avec une brosse à dents souple, l'utilisation de fil dentaire et/ou de brossettes interdentaires (au moins) 2 fois par jour, ainsi que l'utilisation d'un bain de bouche adapté pour calmer l'inflammation gingivale.

Le conseil du dentiste. " Lorsqu'il est sans alcool, le bain de bouche peut être utilisé quotidiennement, affirme le Dr. Amzalag. En revanche, les bains de bouche avec alcool ne doivent pas être pris sur une période longue au risque de perturber la flore bactérienne locale : on ne dépasse pas 5 à 7 jours d'utilisation. " N'hésitez pas à demander conseil à votre dentiste ou à votre pharmacien.


À savoir. Il ne faut surtout pas laisser traîner une gingivite. En effet : plusieurs études scientifiques ont montré que les personnes souffrant de parodontite présentent un risque cardiovasculaire plus élevé. En outre, chez une personne diabétique, une parodontite peut aggraver la maladie...



Picskill

  • Instagram
  • Facebook

© 2020 Picskill.tout droit réservé

  • Twitter
  • Instagram