Hausse de la mortalité en France pendant la crise du Covid-19

En mars et avril 2020, la France a enregistré un total de 129 084 décès, soit une hausse de 26 % par rapport à la même période en 2019, selon l’Insee.


Photo : AFP

Une surmortalité en France due au Covid-19 ? Selon les statistiques de l’Insee, le nombre de décès enregistré entre le 1er mars et le 30 avril 2020 a fortement augmenté par rapport à la même période lors des deux années précédentes.

"La France a recensé un total de 129 084 décès cumulés pour les mois de mars et avril cette année, ce qui constitue une augmentation de 26 % par rapport à mars et avril 2019 (qui comptaient 102 785 décès au total) et de 16 % par rapport à cette même période en 2018 (110 841 décès)."

Des chiffres qui semblent indiquer une forte augmentation due au Covid-19, même si l'institut statistique rappelle que la variation du nombre de décès peut être liée à un nombre de facteurs multiples et qu’elle varie d'une année sur l'autre.




L'Insee précise par ailleurs que depuis le 1ermai, "on ne constate plus en France d'excédent de mortalité par rapport aux deux années précédentes", même si les données pour cette période sont encore provisoires, compte tenu des délais de transmission des informations par les mairies.


Alors que la première phase de "déconfinement" a été amorcée en France le 11 mai avec l'amélioration de la situation sanitaire face au coronavirus, le nombre de décès – susceptible d'être révisé – enregistrés entre le 1er et le 18 mai derniers s'est établi à 27 218, soit 6 % de moins que sur la même période en 2019 et 1 % de moins qu'en 2018.


Avec Reuters


Picskill

  • Instagram
  • Facebook

© 2020 Picskill.tout droit réservé

  • Twitter
  • Instagram