Il transforme sa maison en refuge pour chats errants après le décès de son fils !

Connu pour être «l’homme à chats» de Long Island (Etats-Unis), un quinquagénaire a fait de son domicile un asile pour félins malmenés par la vie. A date, il en a sauvé plus de 300. Une façon pour lui d’honorer la mémoire de son fils…


Conducteur de train à la retraite, Chris Arsenault, 58 ans, a fondé le Happy Cat Sanctuary en 2006. Un projet qui lui a permis de ne pas perdre pied lorsque, cette année-là, son jeune fils a perdu la vie dans un accident de moto, relate le site internet de son refuge. Tout a commencé alors qu’il se promenait : il est tombé sur une colonie d’une trentaine de félins et a décidé de leur venir en aide.

Une décision qui s’est avérée aussi salvatrice pour lui que pour les chats : en s’occupant d’eux et les ramenant à la vie, il venait de trouver une nouvelle raison de vivre.


Des sauvetages et de l’amour au quotidien

«Je voulais faire quelque chose de bien dans ma vie», a-t-il écrit sur sa chaîne YouTube. «Ce sanctuaire est à la mémoire de mon fils.»


Aujourd’hui, il ne vit plus qu’au travers des chats qu’ils sauvent. En tout, ce sont plus de 300 poilus qui sont passées entre ses mains. Tous ont des histoires différentes : certains étaient errants, d’autres avaient des maîtres les maltraitant ou s’occupant mal d’eux et quelques-uns ont même été arrachés à des gangs qui se servaient d’eux pour appâter des chiens de combat.



Arrachés à ces vies misérables par cet homme au grand cœur, les matous ne manquent désormais plus de rien. Stérilisés et bien nourris, ils sont également soignés, cajolés et brossés régulièrement. Et dès lors qu’ils sont suffisamment en forme, ils sont même proposés à l’adoption !

0 commentaire

Picskill

  • Instagram
  • Facebook

© 2020 Picskill.tout droit réservé

  • Twitter
  • Instagram