Ovni : le Pentagone déclassifie trois vidéos de "phénomènes aériens non identifiés"

MYSTÈRES - Lundi, le ministère de la Défense américain a publié trois courtes vidéos sur lesquels on aperçoit des objets volants non identifiés se déplacer à vive allure. Des Ovnis qui auraient traversé le ciel entre 2004 et 2015, et dont le Pentagone officialise ainsi l'existence. Sans parvenir cependant à définir de quoi il s'agit précisément.



Un objet se déplaçant à vive allure dans le ciel, des militaires américains stupéfaits : les quelques secondes d’images vont ravir les ufologues, ces amateurs d’objets volants non identifiés (OVNI). Le Pentagone a publié, lundi, trois courtes vidéos de "phénomènes aériens non identifiés" datant de 2004 et 2015.


Surdeux des vidéos filmées par des caméras infra, on aperçoit des masses volant rapidement et l’on entend des pilotes interloquées par leur vitesse. L’un d’eux explique que cela pourrait être un drone, mais sans certitude.



Ces vidéos ne sont pas nouvelles. Elles avaient été publiées dès 2017-2018 parTo The Stars Academy of Arts & Science, une société privée appartenant à Tom DeLonge, ancien musicien du groupe Blink-182. Cette société étudie les informations sur les phénomènes ariens non identifiés. L’une des vidéos pourrait remonter à 2004, explique CNN qui avait interrogé l’un des pilotes dès 2017. Celui-ci parlait alors de "quelque chose qu’il n’avait jamais vu de sa vie", capable d’accélérer et de "disparaître en moins de deux secondes".




Une officialisation pour montrer qu'il n'y a rien à cacher


L’US Navy avait reconnu leur véracité en septembre dernier et le Pentagone a choisi de les officialiser "pour dissiper toute idée fausse du public sur la réalité ou non des images qui ont circulé, ou bien s’il y avait plus d’informations dans les vidéos."


Ces vidéos, ne présentant aucune information sensible et n’empiétant sur aucune enquête ultérieur sur les incursions de l’espace, ont pu être "non classifiées" et portées à la connaissance du public, a indiqué la porte-parole du département américain de la Défense, Sue Gough.




Entre 2007 et 2012, le Pentagone a lancé un programme secret pour étudier les affaires d’Ovni, à la demande de l’ancien sénateur du Nevada Harry Reid. Responsable du projet jusqu’à sa fermeture, Luis Elizondo a confié quelques années plus tard qu’il existait des preuves "très convaincantes" d’une possible existence extraterrestre. Elle serait dotée d’appareils volant "présentant des caractéristiques qui ne sont actuellement pas dans l'inventaire américain ni dans aucun inventaire étranger que nous connaissons", confiait-il en 2017 à CNN. Cette année-là, Elizondo avait démissionné du ministère de la Défense pour protester contre le secret entourant le programme et les difficultés à obtenir du financement en interne.

Picskill

  • Instagram
  • Facebook

© 2020 Picskill.tout droit réservé

  • Twitter
  • Instagram