Pour soulager la douleur après avoir perdu son bébé, une maman vend son berceau

Dans un monde où l’on entend bien trop souvent parler de violence et de tristesse, il est important de parler de bonté et de bienveillance également. Après la perte de son bébé mort-né, une jeune maman a pris la décision déchirante de mettre ses affaires en vente.


© Fox 9

Une semaine après avoir vendu son berceau à un parfait inconnu, celui-ci est revenu chez elle avec une merveilleuse surprise. Cette histoire touchante nous est relayée par The Dailymail.


Un peu de douceur dans ce monde de brutes : une jeune maman américaine a reçu une surprise bouleversante de la part du parfait inconnu qui avait acheté le berceau de son bébé mort-né. Un geste très touchant qui a rempli son coeur de bonheur.

Une perte déchirante


Alors qu’il ne restait que quelques jours avant la date prévue pour son accouchement, Valarie Watts a remarqué que quelque chose n’allait pas chez son bébé lorsqu’il a arrêté de lui donner des coups :


“Je le savais depuis le début de la semaine. Il ne bougeait pas beaucoup. J’étais très anxieuse”, a-t-elle confié à Fox 9 KMSP.


Les inquiétudes de Valarie étaient bien fondées car elle a découvert lors d’une visite chez son médecin qu’il y avait un problème au niveau du cordon ombilical et que la vie de son bébé était en danger. Les médecins n’ont malheureusement rien pu faire pour sauver la vie du bébé qui est mort avant l’accouchement.

La jeune maman a ainsi dû surmonter une épreuve d’une difficulté indescriptible : elle a dû accoucher de son bébé, Noah, qu’elle attendait depuis 9 mois mais qui était déjà mort dans son ventre.


© Fox 9

Une vente bouleversante


Après la perte tragique de son fils, Valarie n’a pas pu se résoudre à vendre les affaires qu’elle avait préparées pour son arrivée. La jeune femme était tellement dévastée d’avoir perdu son petit garçon avant même de pouvoir le rencontrer ou le serrer dans ses bras qu’elle n’a pas touché à sa chambre ni ses affaires pendant près d’un an.


Ce n’est qu’en mai 2014 que la jeune femme au coeur brisé a trouvé la force d’organiser un vide grenier pour vendre les affaires de Noah.


Cette décision fut très difficile pour Valarie qui n’était pas tout à fait prête à se séparer des affaires de son petit, surtout son berceau auquel elle semblait très attachée. Elle a quand même décidé de le mettre en vente en pensant qu’il était fort probable que personne n’en voudrait.

A sa grande surprise, un homme âgé du nom de Gerald Kumpula qui aimait restaurer les meubles pendant son temps libre s’est épris du berceau. Il voulait absolument l’acheter mais aurait ressenti une hésitation de la part de Valarie.



© Fox 9

“Elle était un peu hésitante. Je savais qu’elle ne voulait pas vraiment le vendre, mais en même temps elle le voulait”, a décrit Gerald à Fox 9.


Une surprise inattendue


Gerald, ne comprenant pas réellement pourquoi la jeune femme avait organisé ce vide grenier et avait supposé que cela devait être parce que son enfant avait grandi. Ce n’est qu’après avoir embarqué le berceau dans sa voiture et pris la route que sa femme lui a raconté qu’elle avait discuté avec Valarie, lui révélant la vraie raison derrière cette vente.


Bouleversé par l’histoire du berceau, Gerald a enfin compris pourquoi cette femme semblait hésitante à l’idée de le vendre. Son épouse et lui-même ont décidé qu’ils devaient le lui rendre, mais ils ont hésité car ils se sont dit que ce serait très douloureux pour la jeune femme de garder un berceau sans bébé.


Le vieil homme au grand coeur a ainsi décidé de mettre ses talents de rénovateur à profit et de transformer le berceau en un beau banc en la mémoire du petit Noah.


© KMSP

Ainsi, une semaine plus tard, Gerald est retourné chez Valarie avec son beau cadeau en main. Face à la bonté de ce parfait inconnu, Valarie n’a pas pu retenir ses larmes :

“C’est merveilleux, le monde est plein de bonnes personnes, en voici la preuve”, a-t-elle affirmé à Fox 9.



La perte d’un bébé


La perte d’un bébé avant la naissance provoque une douleur sans égale et peut avoir des conséquences psychologiques lourdes.


Pour cette raison, il est primordial de ne pas banaliser le décès et de prendre le temps de faire son deuil, en s’assurant d’avoir une bonne prise en charge psychologique.


Selon une intervention de Léa Karpel, psychologue chez Fondation et Hôpital Foch lors des journées Gynfoch 2020, il est essentiel d’aider la femme qui traverse cette épreuve, notamment en reconnaissant son traumatisme car le bébé a “bel et bien existé dans son ventre et dans sa tête”. La spécialiste conseille également d’apporter son soutien en se montrant à l’écoute et en tentant d’apaiser la culpabilité de la maman car comme elle le souligne, cette dernière “n’y est absolument pour rien ».


Avec

Picskill

  • Instagram
  • Facebook

© 2020 Picskill.tout droit réservé

  • Twitter
  • Instagram