Un puissant signal radio d'origine inconnue capté pour la première fois dans notre galaxie

Supernova, trou noir, message extraterrestre ? Son origine est inconnue. Mais ce dernier phénomène pourrait bien aider à dissiper le mystère qui l'entoure. 



Depuis qu'ils ont été découverts en 2007, les FRB (Fast Radio Burst ou sursaut radio rapide) agitent la communauté scientifique. 


Mais un FRB, c'est quoi ? Il s'agit d'un signal d'onde radio qualifié d'insaisissable, car il ne dure que quelques millisecondes, et difficilement repérable car il ne se répète pas. Un phénomène imprévisible, que les instruments de pointe ne peuvent capter uniquement grâce un... coup de chance, comme lors de leur découverte en 2007 par une équipe de scientifiques sensée observer les Nuages de Magellan (galaxies voisines de la Voie Lactée).


Un phénomène aussi fascinant qu'il est puissant, puisque certains d'entre eux peuvent générer une énergie équivalente à celle de 500 millions de soleils. Mystérieux aussi. Puisqu'à ce jour, ses origines demeurent inconnues. Plusieurs hypothèses sont avancées : supernovas, trous noirs qui s'évaporent, étoiles à neutrons mourantes ou naissantes, messages extraterrestres...

Le fait est que jusqu'à présent, ce genre de signal n'avait été repéré qu'à des millions d'années-lumières de la Terre. 



Jusqu'au 28 avril dernier. Où c'est une étoile mourante située à 30 000 années-lumière (appelée SGR 1935+2154) de la planète bleue qui est à l'origine d'un FBR enregistré par les satellites du monde entier. Selon les spécialistes de Science Alert, le signal était si puissant, qu'il n'a pu être quantifié et qu'il aurait même pu être capté dans une autre galaxie. Un phénomène doublé d'une émission de rayons X. 


Et qui pourrait très bien aider à éclaircir enfin le mystère qui entoure les FRB, ce signal radio qui agite le milieu de l'astronomie. 


Picskill

  • Instagram
  • Facebook

© 2020 Picskill.tout droit réservé

  • Twitter
  • Instagram