Une maman canadienne a accouché alors qu'elle était dans le coma du COVID-19.

Gillian McIntosh n'a pas pu voir la naissance de son fils, car elle dormait et était sous respirateur à cause du coronavirus.



Cette année a sans aucun doute été très difficile pour la grande majorité des habitants de la planète . La pandémie de COVID-19 a malheureusement fait son travail, réussissant à infecter des millions d'habitants et à causer des centaines de milliers de morts dans le monde. Et ceci sans compter les crises économiques qui en ont résulté, compliquant davantage le quotidien de ceux qui se trouvaient déjà dans des contextes défavorables . Cependant, même dans des moments aussi difficiles, il y a de la place pour de grandes joies.


Ben Nelms / CBC

Comme ce fut le cas avec une femme d'Abbotsford, au Canada, qui a pu accoucher par césarienne même dans un coma provoqué et en utilisant un respirateur en raison du COVID-19 . Gillian McIntosh a non seulement pu se rassurer en sachant que son fils, Travis Len, est né en parfaite santé, mais aussi que ces dernières semaines elle est sortie du coma et qu'il y a environ 7 jours le ventilateur a été retiré . C'est stable. Mais de loin, ce qui lui a donné le plus de joie, c'est le moment où elle a pu rencontrer son bébé. Qui ne connaissait ni son nom ni son sexe . Tout était secret jusqu'au jour où il a pu le voir.



Elle a dû être testée négative au dernier test de coronavirus pour avoir l'opportunité de rencontrer le fils qu'elle venait d'accoucher . Femme qui, avec Dave McIntosh, a déjà une fille de trois ans. Une mère qui a vu sa vie changer radicalement début novembre, lorsqu'elle a commencé à se sentir mal, attribuant d'abord les symptômes et la douleur à sa grossesse, qui en était déjà à son troisième trimestre . Cependant, sa santé s'est détériorée, souffrant de nausées et d'un manque d'appétit, ce qui l'a amenée à se rendre à l'hôpital et à quitter son mari pour s'occuper de leur fille .


Pendant les premiers jours où Gillian a été hospitalisée, son partenaire ne pouvait la contacter que par SMS , et la dernière chose que la mère savait maintenant, c'est qu'elle allait subir une césarienne d'urgence en raison de complications du COVID-19.

L'opération s'était très bien passé,et la mère profite maintenant de sa famille et de son nouveau-né qui se porte à merveille !


Picskill

  • Instagram
  • Facebook

© 2020 Picskill.tout droit réservé

  • Twitter
  • Instagram